Ebola : Aide soignants payent une lourde tribu dans le riposte

Des sacrifices qui impacte toute une vie. Les aide soignants commis à la riposte sont parmi ceux qui payent une lourde tribu dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola à l’Est de la République démocratique du Congo.

Aux prix d’innombrables sacrifices consentis par les aide-soignants dans cette riposte contre Ebola,  plusieurs aide soignants et  infirmiers payent une lourde tribu psychologique et sociale, parfois même jusqu’au sacrifice suprême. Ces circonstances laissent des impacts énormes malgré les soutiens reçus par la coordination de la riposte.

Je suis partie à Mangina, 32 km de Beni ville, en République démocratique du Congo  pour rencontrer ces acteurs.  Reportage.

* Traduction swahili de l’interview de Musombe Marie Jeanne, une volontaire secouriste et aide-soignante ( 2:072:37 ) :

Oui, Je suis souvent stressé par mon travail, parfois je manque le sommeil. Lorsque nous enterrons les enfants ou personne adulte qui ont le même âge que mes enfants ou mes parents, ça m’affecte beaucoup. Heureusement nous avons des psychologues qui prennent soins de nous.

(Visited 28 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *