Covid19 : Le manque d’infrastructures en Afrique freine la propagation de la pandémie

L’Afrique a été épargnée par la « propagation exponentielle » de l’épidémie de Covid-19, redoutée à l’apparition du nouveau coronavirus sur le continent, s’est félicitée l’Organisation Mondiale de la Santé

Face à cette adaptation du continent Africain, la Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique DR Matshidiso Moeti, a relevé dans un point de presse, les facteurs qui ont contribué à protéger les populations africaines.

Selon elle, « la structure de la population fait une grande différence. La plupart des pays africains, a environs trois pour cents de sa population âgée de plus de 65 ans. L’Afrique est moins connectées au niveau international que beaucoup d’autres régions. »

La directrice a également relevé les éléments sur « la capacité de se déplacer à l’intérieur des pays, les réseaux routiers et le nombre de voitures par habitants. » Selon elle, tout cela fait une différence en termes d’intensité pour la propagation du virus au sein des pays. »

« Depuis le 20 juillet, la région a connu une baisse soutenue des nouveaux cas de COVID-19. Au cours des quatre dernières semaines, 77.147 nouveaux cas ont été signalés, contre 131.647 au cours des quatre semaines précédentes », a détaillé l’OMS dans un communiqué.

 

 

(Visited 42 times, 1 visits today)

Leave A Comment

Your email address will not be published.